Les bleus sont déjà champions du monde de rugby… militaire !

By Jean

L’année 2023 marque un tournant pour le rugby français. Alors que le XV de France débute son parcours mondial avec brio, une autre équipe tricolore s’est déjà hissée sur la plus haute marche du podium.

Une victoire historique

Dimanche dernier, à Vannes, l’équipe de France militaire a écrit une nouvelle page de l’histoire du rugby en remportant la Coupe du monde face aux redoutables Fidjiens. Ces derniers, tenants du titre, n’ont pas démérité, mais les Bleus, menés à la pause, ont su renverser la vapeur pour s’imposer 25-22 après prolongation.

Le parcours des champions

Le chemin vers la gloire n’a pas été de tout repos pour les Tricolores. Durant la phase de poule, ils ont dominé l’Australie (31-8), écrasé le Japon (59-3) et pulvérisé les Pays-Bas (125-3). En demi-finale, c’est la Nouvelle-Zélande qui s’est inclinée (21-15), ouvrant la voie vers une finale mémorable.

Des mots forts du capitaine

Yohann M., capitaine de cette équipe de France militaire, n’a pas caché son émotion après cette victoire. Pour lui, ce succès est le fruit d’un travail acharné et d’une solidarité à toute épreuve. Il a tenu à remercier l’ensemble de l’équipe pour son dévouement, ainsi que les supporters qui les ont suivis tout au long de la compétition. Il a également salué la performance des Fidjiens, adversaires coriaces et respectables.

Cette victoire en Coupe du monde militaire est une belle récompense pour le rugby tricolore. Elle annonce peut-être d’autres succès pour les équipes françaises dans les compétitions à venir. Reste à savoir si le XV de France saura suivre l’exemple de leurs homologues militaires. Seul l’avenir nous le dira.

jean

Jean est un fervent admirateur du ballon ovale. Imprégné de l’esprit du rugby, il écrit avec passion et précision pour notre site, Quinze Ovalie.

Plongez dans la mêlée avec lui, découvrez toutes les actu mercato et effectif, et décortiquez chaque match. A l’affût de la moindre nouvelle, Jean est un des fers de lance de notre rédaction. On l’adore.