Fainga’anuku quitte les Crusaders et les All Blacks, c’est officiel !

Le flamboyant ailier des All Blacks et des Crusaders, Leicester Fainga’anuku, va faire ses adieux au rugby néo-zélandais en fin d’année. L’homme de 23 ans, qui a laissé une marque indélébile sur son club et son pays, a choisi de ne pas renouveler son contrat et devrait désormais voguer vers de nouveaux horizons en France.

La France en ligne de mire

Laissant les supporters des Crusaders et des All Blacks en état de choc, Fainga’anuku a été associé à divers clubs du Top 14 français, dont Clermont et Lyon. Néanmoins, le club méditerranéen de Toulon semble être le point de chute le plus probable pour cet ailier au talent éclatant.

Un parcours brillant

Depuis son intégration à l’académie des Crusaders à l’âge tendre de 15 ans, Fainga’anuku a gravi les échelons pour devenir une figure incontournable du Super Rugby. Avant de prendre la décision de quitter la Nouvelle-Zélande, l’ailier dynamique a marqué le championnat de son empreinte, particulièrement lors de la saison 2019.

Le joueur a marqué de son sceau la compétition actuelle, se hissant à la première place du classement des meilleurs marqueurs d’essais avec pas moins de 10 réalisations, au coude à coude avec le virevoltant arrière des Chiefs, Shaun Stevenson.

Des récompenses à la pelle

Cette saison, Fainga’anuku a été honoré à trois reprises du titre de Joueur du Match des Crusaders, un record dans l’histoire de la franchise. Son jeu étincelant lui a également permis d’atteindre le cap des 50 matches sous les couleurs des Crusaders, accomplissant cet exploit il y a seulement deux semaines face aux Blues.

En dépit de sa formidable ascension, la décision de Fainga’anuku de quitter les Crusaders et les All Blacks pourrait être un véritable coup de massue pour les deux équipes.

Un passage remarqué chez les All Blacks

Son incroyable saison sous le maillot des Crusaders lui a permis d’intégrer l’équipe nationale, où il a débuté les deux premiers tests contre l’Irlande. Néanmoins, malgré ce début prometteur, il a été mis de côté pour le troisième test et n’a pas été appelé pour le Rugby Championship.

Un nouveau visage chez les Crusaders

Face à la perte de leur ailier vedette, les Crusaders ont réagi rapidement en sécurisant les services du talentueux Levi Aumua de Moana Pasifika pour une durée de deux ans. Bien que la perspective alléchante de voir Fainga’anuku et Aumua évoluer côte à côte la saison prochaine ne se concrétisera pas, l’arrivée de ce dernier garantit une certaine continuité dans l’explosivité du jeu des Crusaders.