CDM 2023 – Julien Marchand, touché mais pas coulé !

By Jean

Le talonneur du XV de France, Julien Marchand, a été victime d’une lésion musculaire lors du match d’ouverture de la Coupe du Monde contre la Nouvelle-Zélande. Malgré cette blessure, il reste déterminé à revenir sur le terrain le plus rapidement possible.

Contexte de la blessure

Lors du match inaugural de la Coupe du Monde au Stade de France, face à la Nouvelle-Zélande, Marchand a dû quitter le terrain à la 12e minute.

Cette sortie prématurée est due à une lésion au niveau de l’ischio-jambier gauche. Suite à cet incident, il a reçu des soins adaptés et poursuit actuellement une préparation spécifique. Des examens médicaux sont prévus en fin de semaine pour évaluer l’évolution de sa guérison.

Impact sur l’équipe

La blessure de Marchand représente un défi pour le XV de France. D’autres joueurs, tels que Cyril Baille et Romain Ntamack, sont également sur la touche. Le staff, dirigé par Fabien Galthié, reste néanmoins confiant. Des remplacements comme Peato Mauvaka et Pierre Bourgarit sont envisagés.

Sur le même sujet :   CDM 2023 : malgré son forfait, Julien Marchand voit loin et se fixe un défi

Marchand, sur son compte Instagram, a exprimé sa détermination : “J’avais prévu de tout donner sur le terrain pour cette Coupe du monde. Je vais le faire à présent pour revenir le plus vite possible avec le groupe. Le plus important reste cette première victoire. Allez les Bleus.”

Prochaines étapes pour les Bleus

Après leur victoire contre les All Blacks (27-13), les Bleus se préparent pour leurs prochains matchs de poule. Ils affronteront successivement l’Uruguay, la Namibie et l’Italie. Les quarts de finale sont attendus pour les 14 et 15 octobre.

jean

Jean est un fervent admirateur du ballon ovale. Imprégné de l’esprit du rugby, il écrit avec passion et précision pour notre site, Quinze Ovalie.

Plongez dans la mêlée avec lui, découvrez toutes les actu mercato et effectif, et décortiquez chaque match. A l’affût de la moindre nouvelle, Jean est un des fers de lance de notre rédaction. On l’adore.